Burning Secret : le scénario de Kubrick sorti de l’oubli

Nathan Abrams, professeur à l’Université galloise de Bangor a récemment mis la main sur un scénario inconnu aux yeux du public de Stanley Kubrick : Burning Secret. Ce dernier s’inspirerait d’une nouvelle de 1913 de l’écrivain allemand Stefan Zweig.

Stanley Kubrick sur un tournage. #stanleykubrick #film #cinéma #movie

Kubrick : un bourreau de travail

Le réalisateur anglais est connu pour avoir travaillé sur de multiples projets, sans pour autant avoir été capable de tous les mener à terme. On pourra d’ailleurs citer certains films qui n’ont jamais vu le jour comme sa fresque sur Napoléon ou d’autres comme Aryan Papers, qui a tout simplement été supplanté par Steven Spielberg avec La liste de Schindler. Stanley Kubrick avait en effet toujours souhaité parler de la Shoah dans un de ses longs métrages. D’autres films n’ont également jamais vu le jour, notamment un qui devait mettre en scène la bataille de Monte Cassino lors de la seconde guerre mondiale, ainsi qu’un script au sujet de Pinocchio.

Un scénario découvert dans son intégralité

Le scénario de Burning Secret : Secret Brûlant, issu d’une nouvelle de l’écrivain allemand Stefan Zweig aurait donc été conçu lors de la réalisation du troisième film de Kubrick : Les Sentiers de la Gloire en 1957. D’après Nathan Abrams, ce dernier serait complet et aurait donc pu déboucher sur un film, encore aurait-il fallu qu’il eût pris soin de le respecter à la lettre. Rappelons-nous que le maître aimait modifier les scénarii à sa guise, nous avions pu nous en rendre compte avec l’adaptation de Shining par exemple : Stephen King n’ayant jamais vraiment apprécié l’altération qu’avait subie son roman, lors de son passage au grand écran.

Kubrick attiré par le thème de la manipulation

Burning Secret est l’histoire d’un baron qui souhaite séduire une femme d’âge mûr, en essayant de s’accorder ses faveurs par le biais de son fils. Une fois de plus Kubrick aurait pu prendre la manipulation comme thème de son éventuel film, ce qui n’a rien de surprenant. On pourrait citer entre autres Lolita, dans lequel une jeune adolescente tente d’amadouer un homme beaucoup plus âgé qu’elle par la “provocation sexuelle” ou Barry Lyndon qui via ses conquêtes féminines de renom, ne cherche en définitive qu’à grimper les échelons de la société bourgeoise. Le pouvoir de la libido ou tous moyens que l’humain est prêt à mettre en place pour lui assouvir, même s’il ne s’en rend même pas compte, si bien que ses désirs en arrivent même à se retourner contre lui. Le dernier film du maître : Eyes Wide Shut n’en est que la parfaite quintessence.

 

Source : “Burning Secret”, un scénario inédit de Stanley Kubrick retrouvé

 

 

 

 

Paranoïa : un film entièrement tourné avec un iPhone 7

Le dernier film en date de Steven Soderbergh : Paranoïa, est sorti le 11 juillet 2018. Capable de passer d’un long métrage très intimiste, comme  Ma vie avec Liberace ou d’une oeuvre plus socio-politique comme Traffic qui rimeraient plus avec le qualificatif de : cinéma d’auteur, à des blockbusters tous publics, tels que Ocean’s Eleven, ce réalisateur nous réserve régulièrement bon nombre de surprises.

 

Affiches des films : Ma vie avec Liberace - Traffic - Ocean's Eleven. #stevensoderbergh #cinema #film #movie

 

Une chose est sûre, Steven Soderbergh a toujours su s’adapter aux différentes tendances technologiques, ainsi qu’à son temps. En effet, Soderbergh est un des précurseurs quant à la mise à disposition des films en VOD ; en 2006 son film Bubble était proposé directement en DvD et en streaming sur HDNet Films, quatre jours après sa sortie au cinéma. Les autres exemples les plus récents sont Mosaic, mini série dont le spectateur peut modifier les angles de vue via une application téléchargée sur son téléphone et donc Paranoïa qui lui a été entièrement tourné via un iPhone 7 Plus.

Affiche du film Bubble et de la série Mosaic. #setevensoderbergh #film #movie #série #cinéma

Que nous réservera Steven Soderbergh dans ses prochaines œuvres ? Pourrions-nous nous attendre à le voir exploiter la technologie en plein essor qu’est l’intelligence artificielle, dans le but de faire interagir le spectateur avec le film lui-même ?

Affiche du film Paranoïa. #stevensoderbergh #film #movie #cinema